Vous trouverez ci-dessous des informations officielles de l’Université de Genève et de l’OFSP concernant la pandémie en cours.

A l’heure actuelle, personne ne sait si la réponse immune développée chez les patients atteints de SARS Co-V2 constitue une protection à moyen ou plus long terme. Certaines études réalisées dans le passé sur des sujets infectés par le coronavirus 229E, le SARS et le MERS peuvent toutefois nous fournir quelques indices.