Bilans spéciaux

Petit bilan stress oxydant

Bilans stress oxydant – Caroténoïdes – Antioxydants

Compléter avec des explications sur les antioxydants hydrophiles et nadh regénération gpx

Pour des raisons de simplicité et afin de répartir les coûts de certains dosages qui ne sont pas nécessairement pris en charge par les caisses-maladie, nous offrons plusieurs bilans.

CAROTENOIDES

Ce bilan évalue les concentrations de molécules antioxydantes lipophiles (bêta-carotène, lutéine, etc.).

ANTIOXYDANTS

Sont regroupés dans ce groupe deux tests de dépistage de l’activité et des défenses du stress oxydant, FORD et FORT.  On y retrouve deux antioxydants ubiquitaires, le Coenzyme Q10 (CoQ10) et l’acide urique.  Le glutathion réduit donne une indication de l’activité enzymatique antioxydante.  Les anticorps anti-LDL oxydés donnent une indication des défenses immunitaires contre le LDL-oxydé, particulièrement actif dans l’athérosclérose et les AVC (entre autres).

Dans l’urine, le dosage du 8-OH-désoxyguanosine (8-OH-DG) est très intéressant car il renseigne sur la quantité de mutations quotidiennes auxquelles sont confrontées les cellules du corps.  Ces mutations sporadiques, directement dépendantes du stress oxydant (radicaux libres), sont normalement éliminées par différents systèmes cellulaires (apoptose, etc.).  Lorsqu’ils sont en excès et que les défenses antioxydantes sont minimales, ces mutations de l’ADN peuvent persister et se reproduire, ouvrant la porte à une prolifération tumorale.

PETIT BILAN STRESS OXYDANT

En complément des tests de dépistage de l’activité et des défenses du stress oxydant, FORD et FORT, ce bilan évalue l’activité enzymatique responsable de l’élimination des radicaux libres, SOD et GPX, et les cofacteurs nécessaires à cette activité, cuivre, sélénium et zinc.

GRAND BILAN STRESS OXYDANT

En plus des analyses du petit bilan stress oxydant et des autres décrites ci-dessus, ce bilan évalue deux vitamines, l’une antioxydante, la vitamine E, et l’autre, la vitamine A, qui n’est pas à proprement parler antioxydante, mais qui se retrouve en fin de métabolisme des caroténoïdes, et à ce titre, un marqueur indirect des antioxydants lipophiles.  Transferrine et ferritine offrent une vision sur les processus inflammatoires hépatiques, et sur le métabolisme du fer, important dans les processus de protection cardiovasculaire. 

Physiologie et biologie du stress oxydant (ou stress oxydatif)

Pour comprendre ces dosages, il est bon de revoir la physiologie et la biochimie des mécanismes d’oxydation.

Dans toutes les cellules, y compris les hématies, il existe différents mécanismes pour transformer des molécules complexes, non dégradées par les voies enzymatiques normales, en métabolites facilement éliminables, et qui incluent les médicaments, les toxiques environnementaux.

Pour cela, il existe des mécanismes qui utilisent l’action oxydante de l’oxygène, du chlore, de l’azote, produisant des radicaux libres (ROS Reactive oxidative species).

La voie de l’oxygène fait appel à au moins deux enzymes, la SOD superoxyde dismutase et la GPX glutathion peroxydase.  Les radicaux libres, très toxiques mais très efficaces, sont métabolisés en peroxydes sous l’action de la SOD avec les cofacteurs cuivre et zinc, et ensuite transformés en eau par le système GPX – glutathion. Le GPX utilise le sélénium comme cofacteur.  D’autres voies, comme la voie de la catalase, viennent compléter ces mécanismes d’épuration.

Une déficience en cofacteurs ou un déséquilibre SOD et GPX provoque un stress oxydatif mal géré, dont les conséquences peuvent conduire aux maladies cardiovasculaires, au diabète, aux hépatites et aux cancers.

On estime à 50-70% les maladies reliées directement ou indirectement à une mauvaise gestion du stress oxydant.

Les antioxydants

Les antioxydants liphophiles incluent les caroténoïdes et le CoQ10 .  Les antioxydants hydrophiles sont représentés en tout premier par l’acide urique.

Les caroténoïdes ont surtout un rôle

Le CoQ10 La coenzyme Q10 (CoQ10, ou plus simplement Q10), également connue sous le nom d’ubiquinone, est une 1,4-benzoquinone pour laquelle Qfait référence au groupe quinone et 10 au nombre d’unités isopréniques dans sa chaîne latérale.

Cette substance, semblable à une vitamine liposoluble, est présente dans la plupart des cellules eucaryotes, essentiellement dans les mitochondries, où elle participe à la chaîne respiratoire dans le cadre de la respiration cellulaire aérobie.

© Laboratoire MGD - Genève - Made with ♥ by Frøja
X